Éric George

Éric George

Professeur
Photo de Éric George
Liens d'intérêt
Informations générales

Cheminement académique

Doctorat en communication/Sciences de l'information et de la communication
Cotutelle Université du Québec à Montréal et École Normale Supérieure de Paris (Fontenay/Saint-Cloud)
2001

DEA en sciences politiques, mineure en communication
Université de Paris 9 Dauphine
1988

Maîtrise en sciences économiques, mineure en sociologie
Université de Paris 9 Dauphine
1987

Unités de recherche

Projets de recherche en cours

  • Mutations de la culture et de la communication à l'ère numérique

    Ce programme de recherche (2015-2020), financé par le Fonds de recherche du Québec - Société et Culture (FRQSC), a pour but d'étudier de quel ordre sont les mutations que connaissent actuellement les industries de la culture et de la communication dans un contexte marqué notamment par la place prise par le « numérique », autrement dit par le réseau internet et ses multiples applications, et au-delà par les technologies numériques de l'information et de la communication. Il s'intéresse à la nature des mutations en cours des industries de la culture et de la communication à partir de la prise en compte des axes suivants : (1) la création/production des produits médiatiques et culturels, (2) la distribution/circulation de ces produits médiatiques et culturels et (3) leur réception/appropriation. Chercheur principal : Éric GEORGE (École des médias, UQAM). Cochercheur.e.s : Arnaud ANCIAUX (Département d'information et de communication, Université Laval), Anouk BÉLANGER (Département de communication sociale et publique, UQAM), Aimé-Jules BIZIMANA (Département de sciences sociales, UQO), Oumar KANE (Département de communication sociale et publique, UQAM), Martin LUSSIER (Département de communication sociale et publique, UQAM), Michel SÉNÉCAL (UFR des Lettres, Communications et Sciences Humaines, Université TÉLUQ), Gaëtan TREMBLAY (École des médias, UQAM)

  • Les nouveaux services d'intermédiation numérique et les transformations du secteur audiovisuel au Canada et au Québec

    Ce projet de recherche (2017-2022), financé par le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) du Canada, a pour but d'étudier le rôle des nouveaux services d'intermédiation/des nouvelles plateformes numériques qui se sont développés depuis la moitié des années 1990 dans le secteur de l'audiovisuel, autrement dit dans les filières du cinéma et de la télévision. Depuis une vingtaine d'années, les industries canadiennes et québécoises du cinéma et de la télévision sont confrontées à l'apparition de nouveaux services d'intermédiation en ligne qui ont notamment développé des plateformes numériques. Le déploiement de ces services fait resurgir des enjeux tels que : (1) la (re)structuration du secteur de l'audiovisuel qui conduit au développement d'oligopoles comprenant éventuellement des entreprises étrangères; (2) des incertitudes concernant les modes de financement du secteur et donc la valorisation économique des productions audiovisuelles; (3) les caractéristiques des contenus distribués (genres, provenance (Québec, Canada, États-Unis, etc.), place de la langue française) par ces services en rapport avec les origines de leurs sièges sociaux et les conditions socioéconomiques de production; et (4) la pertinence d'adopter une règlementation encadrant la circulation des créations audiovisuelles sur l'internet. Ce projet vise les trois objectifs complémentaires suivants : (1) comprendre les places et rôles assurés par les nouveaux services d'intermédiation dans le secteur de l'audiovisuel en considérant les quatre grands enjeux susmentionnés; (2) identifier d'éventuelles analogies entre les transformations potentielles actuelles et celles survenues antérieurement depuis l'avènement de la télévision, afin d'évaluer dans quelle mesure la situation présente est inédite ou correspond à des défis plus anciens; (3) éprouver la pertinence scientifique des notions de « filière » et de « modèle » dans l'analyse des transformations du secteur et attester l'apport de la perspective du « temps long » dans celle-ci. Chercheur principal : Éric GEORGE (École des médias, UQAM). Cochercheur.e.s : Arnaud ANCIAUX (Département d'information et de communication, Université Laval), Anouk BÉLANGER (Département de communication sociale et publique, UQAM) et Michel SÉNÉCAL (UFR des Lettres, Communications et Sciences Humaines, Université TÉLUQ)

  • Le financement participatif au Québec et au Canada. Mobilisations, stratégies et dynamiques dans l'écosystème de la culture et des médias

    Ce projet de recherche (2019-2023), financé par le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) du Canada, a pour but d'étudier le développement du crowdfunding (financement participatif) qui, bénéficiant de la forte montée du web collaboratif et de la culture de la participation, est en pleine croissance dans les secteurs de la culture et des médias et pourrait bien de ce fait contribuer aux mutations des politiques dans le secteur de la culture. Le projet aborde les fondations du financement participatif en questionnant à la fois ses structures et les discours d'ordre idéologique (valeurs, intérêts, visions de la société, etc.) qui en légitiment la mise en place. Il s'agit de voir (1) comment les plateformes numériques de financement participatif forment à la fois une ressource financière et un marché à part entière, en cours de structuration et en voie d'industrialisation. Il s'agit aussi de (2) documenter et analyser les pratiques, stratégies et implications déployées par différents acteurs concernés par le développement du financement participatif (plateformes, porteurs de projets, financeurs individuels et institutionnels). Chercheur principal : Arnaud ANCIAUX (Département d'information et de communication, Université Laval). Cochercheurs : Éric GEORGE( École des médias, UQAM) et Michel SÉNÉCAL (UFR des Lettres, Communications et Sciences Humaines, Université TÉLUQ)

Affiliations externes principales

Enseignement
Communications
  • Voir la section « Actes de colloque » pour les communications avec publication
  • « Des relations entre médias et démocratie. Réflexions issues de l'économie politique de la communication ». Colloque Médias et démocratie. Rapports de pouvoirs ou bataille des légitimités entre les champs de la communication médiatique et politique, UQO, Gatineau, 11 avril 2018.
  • « Information numérique et démocratie ». Conférence, Sherbrooke, Université de Sherbrooke, 22 janvier 2018.
  • « Des caractéristiques (éventuelles) de la stratégie méthodologique des recherches en économie politique (critique) de la communication ». Conférence, Forum doctoral, UQTR, Trois-Rivières, 15 novembre 2017.
  • « Le journalisme à l'heure du numérique : quelques interrogations et enseignements » Conférence, 4es journées d'études JADN (Le journalisme à l'heure du numérique), UQAM, le 5 mai 2017.
  • « Le groupe BeIN Sports où la mondialisation des médias et du football entre logiques économique et politique ». Colloque Enjeux culturels et médiatiques des phénomènes sportifs contemporains, 85e Congrès de l'ACFAS, McGill University, Montréal, 11-12 mai 2017.
  • « Médias (numériques), concentration de la propriété, et pluralisme de l'information ». Conférence, Séminaire GPB 2017, Université de Paris 13, Paris, 29 mars 2017.
  • « Penser à partir de la "Théorie Critique" ». Conférence, LabCMO, UQAM, Montréal, 17 mars 2017.
  • « Communication, espace public, démocratie et pouvoir ». Conférence, Cours Médias et sociétés (EDM 4500), UQAM, Montréal, 23 novembre 2016.
  • « La culture participative en question : d'Henry Jenkins à Max Horkheimer ». Séminaire Épistémologies critiques de la culture et de la communication, CRICIS, UQAM, Montréal, le 25 février 2016.
  • « Quelques réflexions sur les rapports entre concentration des médias, changements technologiques et pluralisme de l'information ». Conférence, Université Laval, Québec, 15 décembre 2015.
  • « Communication et démocratie : autour du concept d'espace public ». Conférence, Université Laval, Québec, 14 septembre 2015.
  • « Industries créatives et industries culturelles : réflexions croisées autour des figures du professionnel et de l'amateur ». Colloque Industries créatives : un grand tournant?, Paris, 13-15 mai 2013.
  • « Éléments de réflexions sur les enjeux et l'avenir des études en communication ». Colloque du doctorat conjoint, Université Concordia, Montréal, 4-5 avril 2013.
  • « Introduction critique à la notion de gouvernance ». Table-ronde Gouvernance et communication, Colloque annuel de l'Association canadienne de communication (ACC), Concordia University, Montréal, juin 2010.
Participation à l’édition d’une revue
Réalisations
  • Directeur du Centre de recherche interuniversitaire sur la communication, l'information et la société (CRICIS), 2011-
  • Codirecteur du Centre de recherche interuniversitaire sur la communication, l'information et la société (CRICIS), 2006-2010
  • Co-éditeur de la revue tic&société, 2007-
  • Membre, comité éditorial international, Revue Politiques de communication, 2013-
  • Membre fondateur, revue COMMposite (1996), coordinateur du comité de direction (1997-2001), responsable du comité de lecture (2002), 1996-2002
  • Responsable, domaine « Espace public » sur le site d'archivage de textes @rchiveSIC, 2003-
  • Membre, conseil d'administration de l'Association canadienne de communication (ACC), 2007-2010
  • Trésorier, Association canadienne de communication (ACC), 2003-2006
  • Membre du comité scientifique du 22e Congrès de la Société française des sciences de l'information et de la communication (SFSIC), Grenoble, 2020
  • Membre du comité aviseur de la Chaire UNESCO en communication et technologies pour le développement, 2018-
  • Coresponsable, comité de recherche « Sociologie de la communication » (CR 33), Association internationale des sociologues de langue française (AISLF), 2004-
  • Évaluateur, thèse de doctorat pour le prix du Centre pour la recherche et l'enseignement en Iinformatique et Société (CREIS), 2004-
  • Membre externe, comité d'évaluation du programme de baccalauréat en communication de la TÉLUQ, 2016-2017
Distinctions
Services à la collectivité

Membre du Comité facultaire de la recherche et création, Faculté de communication, 2011-2014, 2015-Membre du Conseil académique, Faculté de communication, 2011-2014, 2015-
Membre du Comité facultaire des études, Faculté de communication, 2011-2013
Directeur du programme de doctorat en communication, Faculté de communication, 2011-2013
Président du Comité d'autoévaluation du programme de doctorat en communication, Faculté de communication, 2011-2014
Responsable de la concentration « Études médiatiques » de la maîtrise en communication, Faculté de communication, 2010-
Membre du Comité de soutien aux demandes de bourses, Faculté de communication, 2007-2014
Membre du Comité du programme de doctorat en communication, Faculté de communication, 2009-2014, 2015-

Directions de thèses et mémoires

Autres directions et supervisions
  • Rocheleau, Sylvain. (2019). Automatisation de la découverte de relations sémantiques entre contenus circulant sur les dispositifs. (Thèse de doctorat). Université TÉLUQ https://r-libre.teluq.ca/1660/ (codirection)
  • Serpereau, Antonin. (2012). Pratiques médiatiques alternatives et espaces publics. Le cas du Wapikoni Mobile. (Thèse de doctorat). Université du Québec à Montréal. https://archipel.uqam.ca/4558/ (codirection)
  • Bresee, Julia. (2008) Textes et hypertextes dans l'espace public virtuel : analyse comparative de trois types de blogues. (Mémoire de maîtrise). Université d'Ottawa. (direction)
  • Pelletier, Lianne. (2008). Understanding Franco-Ontarian Public Spaces : A Study of La Nouvelle Scène. (Mémoire de maîtrise). Université d'Ottawa. (direction)
  • Saint-Fort, Nathalie (2007). Campagne de communication publique dans le cadre de la gestion de communication du risque : le cas de la vache folle au Canada. (Mémoire de maîtrise). Université d'Ottawa. (direction)