Olivier Arvisais

Olivier Arvisais

Professeur
Photo de Olivier Arvisais
Téléphone : (514) 987-3000 poste 3217
Local : N-4540
Langues : Français, Anglais
Ce professeur désire s'entretenir avec les médias
Liens d'intérêt
Informations générales

Cheminement académique

Ph. D. Éducation, Université du Québec à Montréal, Université du Québec à Montréal, 2020
M. Sc. Science Politique (relations internationales), Université du Québec à Montréal, 2013
D.E.S.S. Enseignement postsecondaire, Université de Montréal, 2011
B. Sc. Science Politique et Études Arabes, Université de Montréal, 2007

Unités de recherche

Projets de recherche en cours

  • Stress, bien­être et résilience chez les élèves palestiniens de la bande de Gaza et l'impact sur leur développement cognitif et l'apprentissage.

    Avec des millions d'enfants dans le monde touchés par les guerres et les conflits passés et présents, il existe un besoin urgent et croissant de recherche pour éclairer les efforts visant à comprendre, prévenir et atténuer les dommages éventuels de cette violence pour les enfants, les familles et les communautés, pour les générations présentes et futures. Les Palestiniens gazaouis ont été témoins de trois guerres au cours des deux dernières décennies. Afin de mener des recherches susceptibles d'éclairer les interventions et les politiques visant à améliorer la vie des enfants vulnérables, il est essentiel d'axer les programmes de recherche non seulement sur la documentation des résultats chez les enfants exposés à la violence politique et aux conflits armés, mais aussi sur l'identification des voies et des processus par lesquels l'exposition conduit à des résultats particuliers au fil du temps. Malheureusement, les recherches axées sur les processus qui étudient les enfants, la violence politique et les conflits armés demeurent à ce jour très peu nombreuses. Des études récentes ont montré que l'exposition à la violence politique présente de graves dangers pour le développement cognitif des enfants. Certaines recherches suggèrent d¿ailleurs une relation étroite entre les troubles dans lesquels la composante émotionnelle est la caractéristique prédominante, et le développement de certaines fonctions exécutives, en particulier le contrôle inhibiteur. Cette étude pilote représente un jalon important dans le développement des connaissances en éducation pour les enfants vivant dans des contextes de violence politique ou de conflit armé. Elle permettra de mieux comprendre les interactions entre les facteurs de stress, le niveau de bienêtre, le niveau de résilience psychologique, le développement des fonctions exécutives et l'apprentissage chez les élèves du primaire dans la bande de Gaza. Principalement, l'étude vise à mieux comprendre le rôle de l'école comme facteur de protection et de résilience pour ces enfants. Cet objectif général se décline en deux objectifs spécifiques : (1) examiner si les niveaux de stress et de bienêtre sont liés à la performance des fonctions exécutives des participants; (2) examiner si la fréquentation scolaire est liée au niveau de stress, de bienêtre et de résilience.

  • Portraits of Education Change: Redefining Pedagogy & Technology in Refugee Camps

    In the current global refugee crisis, significant funding is going into educational technology to support refugee education in refugee camps (see Menashy and Zakharia, 2017). In these settings, there is limited empirical and qualitative research available about the social and cultural conditions of how technology - ranging from radio to social media as examples - is being used to mediate, facilitate, or support teaching and learning. In a landscape where top-down, quantifiable measures and scale are the prevailing method of interest for large humanitarian aid and development funders, there is a need for nuanced, participatory, and qualitative research to understand the human experience of education and technology in refugee camps, and distinctly for and among women. Our previous work has shown that for refugees in camps, there is a complex configuration of factors that make a particular technology valuable and useful, and that teaching and learning happen in varied, social, peer to peer ways that are sometimes difficult to quantify. This precedent work shows how unexpected and existing technologies connect refugees across camps and across the world in ways that are meaningful and that facilitate community outreach and education around gender equity in schools (Dahya, Dryden-Peterson, Douhaibi & Arvisais, 2019), and across groups of women and men locally and in diaspora to support the pursuit of higher education from within camps (Dahya & Dryden-Peterson, 2017; Dryden-Peterson, Dahya & Adelman, 2017). This current project seeks to build on these findings and identify where else technology has a role to play in meaningful teaching learning, with a focus on informal and emergent pedagogies that make the adoption of these tools both possible and sustainable.

Partenaires (organismes, entreprises)

  • Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR)
  • Entraide universitaire mondiale du Canada (EUMC)

Affiliations externes principales

Enseignement
Participation à l’édition d’une revue