Pascal Bastien

Pascal Bastien

Professeur
Photo de Pascal Bastien
Liens d'intérêt
Informations générales

Cheminement académique

Professeur invité, EHESS, 2021
Professeur invité, Université Paris VIII, 2020
Membre de l'Institut d'études avancées (IEA) de Paris, 2016-2017
Professeur associé, Département de langue et littérature françaises, Université McGill, 2014-2017

Chercheur postdoctoral, Centre national de la recherche scientifique (CNRS), Paris, 2002
PhD Histoire / Doctorat histoire, Université Laval / Université Paris-Nord, 1998-2002

Unités de recherche

Projets de recherche en cours

  • Dire non : histoire du droit à la colère

    Que l'on soit manifestant ou contre-manifestant, comment peut-on collectivement dire non? Comment passe-t-on d'individus isolés et anonymes, dispersés au hasard sur les boulevards et les marchés, à une forme solidaire du populaire, unifiée, contestataire, révoltée? Au ras-du-sol, quels rythmes, quelles logiques de mobilisation permettent de comprendre comment le peuple se construit et se reconnaît comme tel?

  • HumanitéS-AnimalitéS

    Le projet engage côte à côte historien-ne-s, anthropologues, juristes, éthicien-ne-s, éthologues et spécialistes de l'intelligence artificielle, mêlant dans différents volets des approches de sciences humaines et de sciences de la vie pour offrir une réflexion riche dont les débouchés pourraient être utiles au législateur comme au citoyen alors que les limites se brouillent sous la pression des études génomiques et des expériences menant à une meilleure perception de l'« intelligence animale ». Si la question du rapport à la nature s'est toujours posée avec une grande acuité à l'humanité, qu'il s'agisse de survivre face à elle, d'en exploiter les ressources, d'en maîtriser les dangers ou, plus récemment, d'en éviter la destruction, il n'est pas possible de nier qu'elle est aussi d'une brûlante actualité à l'heure de changements climatiques si brutaux qu'ils menacent l'existence des sociétés humaines, voire de l'humanité elle-même.

  • Édition du Journal d'événements de Siméon-Prosper Hardy (1753-1789)

    L'immense manuscrit du libraire parisien Siméon-Prosper Hardy est resté jusqu'à ce jour inédit, alors qu'il représente pour la recherche sur le XVIIIe siècle un témoignage précieux de la culture d'une époque en plein bouleversement. En collaboration avec le Collège de France et l'Institut d'histoire moderne et contemporaine, l'édition intégrale de ce manuscrit de plus de 4000 pages, accompagnée d'une annotation préparée par les meilleurs spécialistes d'histoire et de littérature, rendra accessible une source indispensable aux chercheurs, de quelque discipline qu'ils soient, intéressés par le XVIIIe siècle ou la littérature de témoignage. Co-dirigée avec Daniel Roche et Sabine Juratic, cette édition en 12 volumes paraîtra aux éditions Hermann (Paris). Les sept premiers volumes sont déjà en librairie.

  • Fabriquer la citoyenneté à l'âge des absolutismes

    Les démocraties libérales dans lesquelles nous évoluons aujourd'hui sont le produit de nombreux héritages dont les synthèses les plus fortes et durables se forment et agissent dans l'Europe moderne. Ce projet de recherche entend remettre en cause la périodisation traditionnelle en dépliant l'époque moderne en deux grands moments de transition : une longue Renaissance, inscrite entre 1450 (début de l'imprimerie ; fin de la Guerre de Cent Ans ; chute de Constantinople) et 1650 (révolution scientifique ; fin de la guerre civile en Angleterre ; Fronde en France) ; et un long siècle des Lumières, saisi entre 1650 et 1850 (développement du chemin de fer et des communications télégraphiques ; conclusion de l'âge des révolutions avec le printemps des peuples de 1848). À travers la Renaissance et les Lumières, l'émancipation de la « servitude volontaire » et la lente revendication d'un droit à la liberté seront saisies dans un temps long, plus propice pour saisir les rythmes sur la longue durée et plus propre à mesurer des temporalités différentes.

Partenaires (organismes, entreprises)

  • Institut d'études avancées (IEA) de Paris
  • Comité d'histoire de la Ville de Paris

Affiliations externes principales

Enseignement
Communications
Distinctions
  • Prix Malesherbes pour "L'exécution publique à Paris au XVIIIe siècle. Une histoire des rituels judiciaires", Champ Vallon (2006).

Directions de thèses et mémoires

Thèses de doctorat
Mémoires
Autres directions et supervisions
  • Markovskaia, Luba (2016). Poétique de l'enfermement dans les Mémoires de la décennie révolutionnaire (1789-1799) (PhD). Université McGill (co-direction avec Frédéric Charbonneau) Testori, Olinda. Pour une histoire des accidents au siècle des Lumières. Circonstances, morbidité et réponses institutionnelles. L'exemple de Genève (fin 17e siècle - début 19e siècle) (Doctorat). Université de Genève (co-direction avec Michel Porret).

Publications

Articles scientifiques
Chapitres de livre
  • Bastien, P. (2010). Le droit d'être cruel : l'exercice de la cruauté dans l'ancien droit français (l'exemple de Paris au XVIIe siècle).Corps sanglants, souffrants et macabres. Dans Charlotte Bouteille-Meister et Kjerstin Aukrust (dir.). La représentation de violence faite au corps en Europe, XVIe-XVIIe siècle (p. 177–187). Paris : Presses de la Sorbonne Nouvelle.
  • Bastien, P. (2010). À quoi pense le supplicié? Le greffier criminel et l'urgence du salut , Justice et religion. Dans É. Wenzel (dir.). Regards croisés, histoire et droit (p. 305–316). Avignon : Presses Universitaires d'Avignon.
  • Bastien, P. (2009). La culture juridique de Philippe Aubert de Gaspé : les enjeux d'un métissage culturel. Dans M.A. Bernier et C. La Charité (dir.). Philippe Aubert de Gaspé mémorialiste (p. 123–137). Québec : Presses de l'Université Laval.
  • Bastien, P. (2009). Le greffier en tant qu'exécuteur : parole rituelle et mort sans cadavre. Dans O. Poncet et I. Storez-Brancourt (dir.). Histoire de la mémoire judiciaire (p. 91–100). Paris : École Nationale des Chartes.
  • Bastien, P. et Méchoulan, É. (2008). Lettres de Monsieur de Conac (p. 268–280). Presses Universitaires de Rennes.
    Notes: Recueil de lettres nouvelles dit Recueil Faret Rennes
  • Bastien, P., Garnot, B., Farcy, J.-C., Piant, H. et Wenzel, É. (2007). Introduction et Conclusion. Dans B. Garnot (dir.). Normes juridiques et pratiques judiciaires du Moyen Âge à l'époque contemporaine (p. 5–9; 441–446). Dijon : Éditions Universitaires de Dijon.
  • Bastien, P. (2006). Criminel par infamie : les effets sociaux de l'infamie pénale dans la France du XVIIIe siècle.Le criminel endurci. Dans M. Porret et F. Briegel (dir.). Récidive et récidivistes du Moyen Âge au XXe siècle (p. 111–122). Genève : Droz.
  • Bastien, P., Garnot, B., Wenzel, É. et Hervé, P. (2006). La justice et l'histoire : sources judiciaires à l'époque moderne (XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles) (p. 288 p.). Paris : Bréal.
  • Bastien, P. (2005). Introduction, Les juristes et l'argent. Dans B. Garnot (dir.). Le coût de la justice et l'argent des juges du XIVe au XIXe siècle (p. 7–11). Dijon : Éditions Universitaires de Dijon.
  • Bastien, P. (2005). L'exécution publique : peine ou pénitence? Le châtiment. Dans C. Nadeau et Marion Vacheret (dir.). Histoire, philosophie et pratiques de la justice pénale (p. 39–62). Montréal : Liber.
  • Bastien, P., Wagner, M.-C. et Mavrikakis, C. (2005). La rue, la parole et la peine : construire l'espace rituel de l'exécution publique à Paris au XVIIIe siècle. Le spectacle politique dans la rue : événements, rituels et récits (p. 151–159). Montréal : Lux Éditeur.
  • Bastien, P. (2005). La seconde punition : quelques remarques sur la confiscation des biens dans la Coutume de Paris au XVIIIe siècle. Justice et argent. Dans B. Garnot (dir.). Les crimes et les peines pécuniaires du XIIIe au XXIe siècle (p. 271–279). Éditions Universitaires de Dijon.
  • Bastien, P., Lévy, R. et Srebnick, A.G. (2005). Private Crimes and Public Executions: Discourses on Guilt in the Arrêts Criminels of the Eighteenth Century Parliament of Paris. Texts and Contexts: International Essays on the History of Crime and Culture (p. 141–162). New York : Ashgate.
  • Bastien, P. (2004). Erreurs et miracles judiciaires dans la France d'Ancien Régime. Dans Benoît Garnot (dir.). L'erreur judiciaire, de Jeanne d'Arc à Roland Agret (p. 85–106). Paris : Imago.
Livres
Actes de colloque
  • Bastien, P. et Bidouze, F. (2006). Écrire l'infamie : les parlementaires et l'écriture des amendes honorables au XVIIIe siècle. Dans Actes du colloque de Pau, Pau. Presses Universitaires de Pau.
  • Bastien, P. (2004). L'exécution publique et la parole rituelle à Paris au XVIIIe siècle. Dans Actes du colloque d'Aix-en-Provence, Marseille. Images en Manoeuvres.