Jorge Flores-Aranda

Jorge Flores-Aranda

Professeur
Photo de Jorge Flores-Aranda
Téléphone : (514) 987-3000 poste 4991
Local : W-4450
Langues : Français, Anglais, Espagnol
Ce professeur désire s'entretenir avec les médias
Liens d'intérêt
Informations générales

Cheminement académique

Doctorat, Ph.D., Sciences cliniques - Santé communautaire, Université de Sherbrooke
Maîtrise, M.Sc., Santé communautaire, Université de Montréal
Diplôme, Études de genre, Pontificia Universidad Católica del Peru, Pérou
Baccalauréat, B.A, Sciences de la communication, Universidad San Martin de Porres, Lima, Pérou

Unités de recherche

Projets de recherche en cours

  • Projet d'évaluation de l'implantation d'un service de consommation d'alcool supervisée à Montréal pour personnes en situation d'itinérance

    L'objectif principal de ce projet est d'évaluer l'implantation du premier service de consommation d'alcool supervisée à Montréal. En parallèle, ce sera l'occasion d'accompagner l'implantation du service en suivant les meilleurs pratiques établies, de considérer les éléments ayant facilité ou nui à la mise en ¿uvre du projet, de développer avec les utilisateurs des services des indicateurs (état de santé, stabilité résidentielle, contacts avec les services du réseau de la santé et services sociaux, contacts avec la police ou les agents de la paix) et d'évaluer les effets du service de consommation d'alcool supervisée sur les dimensions préalablement identifiées par les utilisateurs. Le présent projet a pour population cible la population adulte qui présentent une consommation à risque et/ou une dépendance à l'alcool et qui est en situation d'itinérance. Afin de répondre à ces objectifs, plusieurs activités sont prévues. Un comité d'implantation et un groupe de travail sur l'intégration harmonieuse du service dans son environnement veilleront au bon déroulement du projet. Des rencontres régulières avec l'organisation qui offrira le service assurera que ce dernier corresponde au modèle proposé, aux pratiques prometteuses qui se dégagent de la littérature et aux besoins du milieu et des utilisateurs potentiels identifiés dans l'étude de faisabilité. Des groupes de discussion permettront d'intégrer les points de vue de divers groupes par rapport aux enjeux qui les concernent au cours de l'implantation du projet. Des riverains seront conviés à des Focus groups afin de tenir compte de leurs préoccupations et d'assurer l'acceptabilité sociale du projet. Des Focus groups avec des personnes en situation d'itinérance, des intervenants, des travailleurs de rue et des pairs aidants viseront à faciliter l'adéquation du modèle proposé à leurs observations de terrain. Les usagers seront invités à des groupes de discussions afin d'identifier les indicateurs de succès pour l'évaluation des effets d'un tel service.

  • Les besoins complexes des personnes présentant des problématiques liées à une consommation de substances psychoactives et fréquentant des ressources pour personnes âgées : mieux les comprendre pour mieux y répondre

    Cette proposition de recherche, s'inscrivant dans une approche descriptive et interprétative appuyée par un processus collaboratif, poursuit l'objectif général de mieux comprendre le parcours au sein des services de santé et sociaux des personnes présentant des problématiques relatives à leur usage de substances psychoactives et en lien, au Québec, avec des ressources pour personnes âgées ou en perte d'autonomie, ainsi que leurs besoins de prise en charge, afin de mieux outiller les intervenants au contact de cette population. Ce projet se focalise spécifiquement sur les personnes utilisatrices de substances psychoactives et fréquentant des ressources d'hébergement de longue durée pour personnes âgées, qu'elles correspondent ou non aux critères classiques régissant l'orientation et l'accueil dans ces ressources, ainsi que sur les intervenants et gestionnaires desdites ressources. Tout d'abord, une investigation de nature qualitative viendra interroger les perspectives des usagers sur leur parcours dans les services du réseau de la santé et des services sociaux et l'adéquation de l'offre actuelle de soin à leurs besoins spécifiques. Ce premier axe sera corroboré par le recueil (second volet de recherche) des opinions et expériences des intervenants et gestionnaires des ressources au contact de ces usagers sur ces mêmes thématiques. Dans un troisième temps, une recension de la littérature, orientée par les données mises en lumière lors des deux premiers volets de recherche et les avis des partenaires des milieux de pratique, viendra proposer des pistes d'intervention et d'outils applicables dans ce contexte particulier. Conçu comme synthèse des différents volets de recherche, un guide de bonnes pratiques sera rédigé pour les intervenants et gestionnaires des ressources pour personnes âgées ou en perte d'autonomie accueillant des personnes présentant des problématiques associées à leur utilisation des substances psychoactives. Une activité de type formation croisée, réunissant une diversité d'acteurs concernés par la thématique, sera réalisée dans le but de partager les connaissances et pratiques à adopter auprès de cette population. Les différentes activités de recherche donneront également lieu à des documents (articles scientifiques, rapports de recherche, documents vulgarisés) et activités de communication à destination des partenaires du projet, des milieux de pratique et académiques, et du grand public.

  • Vers des services adaptés pour les minorités sexuelles et de genre ayant une consommation problématique de méthamphétamine et d'autres substances associées : une approche visant leur épanouissement en lien avec leur orientation sexuelle et leur identité de genre.

    En raison de la discrimination et de la stigmatisation dont elles sont l'objet, les minorités sexuelles et de genre (MSG) sont confrontées à des problématiques sociales diverses, dont la consommation de substances psychoactives. En effet, une importante littérature documente que les MSG consomment davantage de substance que le reste de la population. Des données récentes montrent également que certaines substances, dont la méthamphétamine, constitue un problème de santé publique majeur dans cette population. Malgré ce constat, les MSG tardent à demander de l'aide dans les services traditionnels en dépendance et lorsqu'elles le font, leur profil de santé est plus grave comparativement aux autres utilisateurs. Nos travaux précédents dans le domaine révèlent que les MSG consommatrices de méthamphétamine, et des substances associées, trouvent peu de réponses à leurs besoins dans les services actuels. De plus, les services qui s'adressent aux MSG ne comptent pas sur des lignes directrices concernant la prise en charge des personnes consommant de la méthamphétamine. En ce sens, ce projet vise à : 1) caractériser les personnes appartenant à une minorité sexuelle et de genre consommant de la méthamphétamine; 2) identifier les besoins en matière de prise en charge parmi les MSG qui consomment de la méthamphétamine; 3) répertorier l'offre de services actuelle pour les consommateurs de méthamphétamine de la grande région de Montréal et de deux autres régions administratives du Québec; 4) évaluer l'adéquation de services répertoriés aux besoins et aux réalités des minorités sexuelles et de genre; et, 5) proposer des lignes directrices entourant la prise en charge des MSG au sein des services actuels, ainsi que des orientations pour le développement de services sensibles aux réalités de cette population. Afin d'atteindre ces objectifs, une étude qualitative fondée sur le Rapid Assessment Process (RAP) sera menée. Le RAP est une méthode ethnographique permettant d'atteindre des populations dites cachées. De plus, une cartographie des ressources et des entretiens avec des gestionnaires des ressources identifiées dans la cartographie seront menés. Les données recueillies dans ce projet permettront la rédaction de lignes directrices pour une prise en charge optimale des MSG qui consomment de la méthamphétamine ou d'autres SPA.

Affiliations externes principales

Enseignement
Communications
  • Psychological Distress Associated with Certain Aspects of the Homosexual Experience and its Interactions with the Addictive Trajectories.XXXIVth International Congress on Law and Mental Health, Vienne, Autriche, 2015
  • L'utilisation de services en toxicomanie par les hommes gays et bisexuels : une expérience pas toujours gaie. Conférence annuel des l'Association des médecins francophones du Canada, Montréal, 2015
  • La recherche communautaireet la réflexivité du chercheur:réflexions méthodologiques et éthiques concernant la recherche auprès de populations minoritaires. Colloque : La recherche communautaire et la lutte contre le VIH : contributions, enjeux et perspectives d'avenir. Dans le cadre du 83 colloque de l'Association francophone pour le savoir (ACFAS), Rimouski, 2015
  • The interrelations between the addiction trajectories and the gay life course experience among gay and bisexual men in Montreal. 24th Annual Canadian Conference on HIV/AIDS Research, Toronto, 2015
  • ¿Goundo-So¿, a community-based program regarding the disclosure of HIV status among Malian women: the short terms effects of the program. 12th AIDS Impact international conference, Amsterdam, Pays-Bas, 2015
  • Intégrer des organismes communautaires dans une recherche en toxicomanie : le cas du projet MonBuzz. Journée étudiante de l'Institut universitaire sur les dépendances, Montréal, 2016
  • Mon Buzz: Online intervention with men who have sex with men who use psychoactive substances. II International conference on LGBT psychology and related fields, Rio de Janeiro, Brésil, 2016
  • Addiction services and the gay-life course: experiences and needs of gay and bisexual men with problematic substance use. II International conference on LGBT psychology and related fields, Rio de Janeiro, Brésil, 2016
  • De la recherche communautaire dans le domaine du VIH à la recherche communautaire dans d'autres domaines du savoir : enjeux et défis. Et si la recherche scientifique n'était pas neutre. Colloque organisé dans le cadre de la 85ème conférence de l'Association francophone pour le savoir (ACFAS), Montréal, 2017
  • L'intervention brève en ligne auprès de populations moins bien desservies: un avenir dans le champ de la dépendance ?. 25 ans et tournés vers l'avenir! Colloque du RISQ, Trois-Rivières, 2017
  • Que sait-on sur les wet shelters? Résultats préliminaires d'une revue systématique de la littérature. Regroupements de recherche en dépendance au Québec : convergences et synergies.Colloque scientifique organisé par l'Institut universitaire sur les dépendances, Montréal, 2017
  • Sex life after chemsex. What services are needed?. 2nd European ChemSex Forum, Berlin, Allemagne, 2018
  • La méthamphétamine et le chemsex: entre plaisir et épreuve. Colloque international pluridisciplinaire C3S : Récit et objectivation, Bensançon, France, 2018
  • Wet Shelters and Wet Services: Effects, Issues and Challenges. 30th Annual Meeting and Scientific conference of the Canadian Society of Addiction Medicine, Vancouver, 2018
  • Services pour personnes en situation d'itinérance où la consommation d'alcool est autorisée (services wet). Journées annuelles de santé publique, 2018
  • La pertinence des interventions en ligne pour les HARSAH qui pratiquent le ChemSex : résultats d'une enquête auprès d'experts. Intervention 2.0 : comment arrimer la santé sexuelle et la dépendance par l'intervention en ligne., Longueuil, 2018
  • Journée thématique : Réduction des méfaits, santé publique et consommation de substances psychoactives. Journées annuelles de santé publique, Montréal, 2018
  • able ronde : Le phénomène du chemsex : état de la situation et pistes d'intervention. Sommet sur les dépendances, Montréal, 2018
  • Pourquoi parler de drogues et sexualité et comment le faire ?. 33ème Rencontre nationale en réduction des méfaits. Association des intervenants en toxicomanie du Québec., Longueuil, 2019
  • Inclure le genre en réduction des méfaits : des refuges adaptés aux genres et aux minorités. Conjuguer genre et intervention en dépendance : de la recherche vers l'action. Demi-journée thématique organisée dans le cadre des Journées annuelles de santé publique, Montréal, 2019
  • Une expérience d'intervention en ligne auprès d'HARSAH qui consomment de substances en contexte sexuel : mon buzz.ca. Les journées québécoises sur le VIH, Montréal, 2019
  • Wet Shelter : processus et éléments à considérer dans l'implantation. Colloque du réseau en dépendances et usage de substances, Trois-Rivières, 2019
  • La recherche participative et son influence sur les politiques publiques : une illustration dans les domaines de l'itinérance et la dépendance. 87ème Congrès de l'Association francophone pour le savoir, Gatineau, 2019
  • L'utilisation d'application de rencontres et la consommation de substances chez les hommes de la diversité sexuelle et de genre.Colloque "La recherche sur les dépendances comportementales : intégrer le genre pour mieux intervenir", organisé dans le cadre du 88ème congrès annuel de la Association francophone pour le savoir (ACFAS). (Reporté à 2021 en raison de la COVID-19)
Participation à l’édition d’une revue
Distinctions
  • Prix partenariat Michel Landry, RISQ. En reconnaissance de la contribution exemplaire d'un partenariat recherche-intervention à la mobilisation des connaissances, à l'élaboration de nouvelles approches et à la bonification des interventions en dépendances (Québec, 2018)
  • Prix transfert des connaissances Louise Nadeau, RISQ. Ce Prix souligne et encourage une activité de transfert des connaissances ayant un impact dans le champ des dépendances et des retombées sur le plan de l'appropriation des connaissances par le public (Québec, 2019)