Sylvie Genest

Sylvie Genest

Professeure
Photo de Sylvie Genest
Téléphone : (514) 987-3000 poste 3938
Local :
Langues : Français, Anglais
Informations générales

Cheminement académique

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES
- Doctorat en anthropologie (Université de Montréal, 2022)
- Doctorat en ethnologie - scolarité et examens de synthèse complétés (Université Laval, 2003)
- Maîtrise en ethnomusicologie (Université d'Ottawa, 1997)

SCIENCES DE L'ÉDUCATION
- DESS en Gestion de l'éducation - études partielles (UQAM, 2021)
- Brevet du Ministère de l'éducation du Québec (1994)
- Certificat en éducation (UQAM, 1992)

ART
- Diplôme « Prix de Contrepoint » (CMADQ, Montréal, 1989)
- Diplôme « Prix d'Harmonie » (CMADQ, Montréal, 1988)
- Diplôme « Prix de Dictée musicale » (CMADQ, Chicoutimi, 1978)
- Diplôme « Études supérieures en interprétation, piano » (CMADQ, Chicoutimi, 1988)

RÉCOMPENSES DE L'INDUSTRIE MUSICALE
- Nomination : Juno « Roots and Traditional Album of the Year », (CARAS, 2006)
- Prix Félix « disque de l'année », catégorie Musique traditionnelle (ADISQ, 2005)
- Prix Félix « disque de l'année », catégorie Rééditions/Archives (ADISQ, 2003)
- Prix Opus « disque de l'année », catégorie Jazz/Musique du monde, (CQM, 1998)
- Prix Opus « meilleur vendeur », catégorie Jazz/Musique du monde, (CQM, 1998)
- Nomination : Félix « arrangeur de l'année » (ADISQ, 1998)

FORMATION CONTINUE (ENJEUX SOCIAUX)
- 2022 : « L'inclusion en contexte interculturel », Université de Montréal (36 heures)
- 2021 : « Certificat en analyse du comportement », Montréal (36 heures)
- 2021 : « Trajetvi - Violence conjugale et violence faite aux femmes », Université de Montréal (30 heures)
- 2021 : « Politiques et pratiques en contexte interculturel », Université de Montréal (36 heures)
- 2018 : « Trajetvi - Violence conjugale et violence faite aux femmes », Université de Montréal (32 heures)
- 2015 : « Pratiques et politiques en contexte interculturel », CÉRIUM, Université de Montréal (36 heures)

Unités de recherche

Projets de recherche en cours

  • Soumis : « Using Systemic Theory to Model Public Policy on Diversity: the PAIX model for countering xenophobia »

    This contribution consists of presenting the first version of the PAIX model, a protocol for alerting and intervening against xenophobia that was developed from an in-depth study and systemic understanding of the concerns expressed by Quebec citizens during the general consultation and public hearings on Bill no. 60, Charter affirming the values of secularism and religious neutrality of the State as well as equality between women and men and framing the requests for accommodation between January 14 and February 20, 2014). This model tests the scope of the heuristic metaphor method advocated by Gregory Bateson in his writings on the ecology of the mind while mobilizing the grid of analysis of orders and their limits as operationalized by the philosopher André Comte-Sponville from the reflection of Blaise Pascal. The proposal is concretized by the establishment of a measure of evaluation of the nature and the degree of risk that involves, for the culture of the majority group, an index of cultural strangeness. This risk can be level 1 (low), 2 (limited), 3 (important) or 4 (excessive) depending on whether it is a code of defect (D), error (EE), perversion (P) or sabotage (S) (DEEPS). This set provides a template for detecting xenophobia when it occurs and for distinguishing it from other, less hostile manifestations of what seems strange.

  • Accepté : Symposium SF12 - dans le cadre des Congrès internationaux de l'ARIC et de l'ÉDIQ (2023) : L'apport de la pensée systémique dans le processus de compréhension de la complexité interculturelle : constats, témoignages et résultats

    Ce symposium consiste à faire le bilan critique de l'initiative de plusieurs chercheurs en sciences humaines et sociales d'intégrer les méthodes de la pensée complexe ou systémique à leurs efforts pour mieux appréhender les interactions complexes en contexte de super-diversité culturelle. En première analyse, nous estimons que les chercheurs y ont trouvé un apport significatif, notamment dans les travaux visant l'étude de la dimension processuelle (plutôt que fonctionnelle ou structurelle) de l'interculturalité. Notre hypothèse initiale a consisté à attribuer une valeur explicative intrinsèque à la perspective systémique dans le cadre des études d'objets complexes comme les phénomènes interculturels. Ceci, principalement parce que la méthode de modélisation qui soutient les ramifications de la pensée complexe ou systémique (a) met en oeuvre des pratiques interdisciplinaires cohérentes, lesquelles sont fondées sur la compatibilité, voire l'unité des fondements épistémologiques des disciplines en jeu (comme le constructivisme dit « robuste »); (b) privilégie la combinaison de plusieurs modes de raisonnement en mettant en place ce que Gregory Bateson appelait le raisonnement « en pince », lequel combine le travail inductif, déductif, transductif et métaphorique ; (c) préconise l'agencement judicieux d'orientations de recherche complémentaires intégrant les orientations « personnalistes » qui centrent le regard sur la variation des comportements individuels, « situationnistes » qui favorisent la compréhension des conditions, des contextes et des événements contribuant au fonctionnement d'un système, et « écologistes » selon un terme exprimant la volonté d'élever la réflexion à un plus haut degré d'abstraction. L'un des résultats particulièrement remarquables obtenus par la méthode systémique dans le contexte de la recherche sur la complexité des interactions en contexte de super-diversité culturelle semble être la mise en relief de paradoxes qui seraient, autrement, invisibles. Les communications respectivement préparées par Daniel Côté, Maude Arsenault et Jorge Frozzini en donnent des exemples concrets. Un autre apport appréciable que constitue l'intégration des méthodes de la pensée systémique nous apparaît être le développement de modèles explicatifs inclusifs favorisant une représentation commune du pluralisme dans l'esprit des partis engagés dans les dossiers de gestion de la diversité culturelle. De tels modèles systémiques semblent augmenter la cohésion des équipes s'exerçant en ouverture disciplinaire, faciliter les interventions auprès des divers branches professionnelles impliquées dans la gestion de la diversité ou même aplanir les aspérités des échanges en milieu citoyen complexe. Dans cette perspective, Bob White propose de présenter l'historique du modèle systémique « 3D » (Diversité, Dialogue, Discrimination) en illustrant par des exemples et expériences vécues en ateliers de recherche-action partenariale quels sont les obstacles ou les opportunités qui se sont présentés lors d'échanges entre protagonistes ne partageant pas la même conception du pluralisme. Un dernier avantage de l'intégration des méthodes de la pensée systémique à la recherche sur la super-diversité est le retentissement positif de cette approche auprès des nouveaux chercheurs intéressés par la question des relations interculturelles. Les présentations respectives de Sylvie Genest (professeure) et de Roxane Archambault (étudiante) en fourniront des témoignages concordants.

  • Genest et White, éditeurs invités : « La pensée systémique en anthropologie : Comprendre la complexité culturelle à l'ère de la super-diversité », numéro spécial, Humans (2023)

    Appel à contributions - L'objectif de ce numéro spécial est de mettre en lumière les efforts déployés par les anthropologues et autres spécialistes des sciences sociales pour intégrer le cadre théorique et les méthodes de la pensée systémique dans leurs recherches. La pensée systémique est considérée ici comme une méthodologie de modélisation qui facilite la compréhension de phénomènes culturels complexes, tels que la dynamique des relations sociales dans un contexte interculturel. Parmi les différents axes de recherche dans ce domaine, ce numéro spécial se concentre plus spécifiquement sur les phénomènes qui sont encapsulés par le concept de super-diversité, introduit initialement par Vertovec dans le contexte de son travail sur l'évolution des schémas migratoires. En mettant en évidence la façon dont « les phénomènes sociaux, culturels, religieux et linguistiques [.... ] se combinent avec d'autres comme le genre, l'âge et le statut légal » pour provoquer une « diversification de la diversité » dans les sociétés, Vertovec (2022) parvient à recentrer le projet scientifique de l'anthropologie dans la sphère d'une problématique centrale bien connue des adeptes de la pensée systémique, celle du « changement de changement », qui a été explorée par l'anthropologue Gregory Bateson dans le contexte d'une théorie générale de la communication, visant à expliquer les mouvements d'adaptation ou de mutation de l'« esprit » des sociétés humaines (1972). Dans cette perspective, un système est conçu comme un objet théorique destiné à soutenir et à guider la modélisation de « problèmes épineux » (Wicked Problems), tels que la complexité croissante des relations interculturelles dans les milieux urbains contemporains. Un « système culturel », tel que celui que Bateson aurait pu appeler « l'esprit » d'une ville, est, en ce sens, un modèle artificiel doté de propriétés génériques fondamentales qui lui sont attribuées par hypothèse pour qualifier sa structure, son fonctionnement et ses processus (White et Genest 2020). Pour maintenir cette division tripartite de la modélisation systémique, nous donnerons la priorité aux propositions qui mettront de l'avant l'étude d'un tel « système culturel » en examinant les interconnexions nécessaires au maintien de son organisation (structure) ; les modalités opératoires de son intelligence interne (fonctionnement) ; ou encore ses dispositions au changement, tant statique que schismatique (processus). Pour ce numéro spécial, nous sommes particulièrement intéressés par les textes qui permettront de voir comment les approches systémiques facilitent la compréhension des dynamiques sociales dans des environnements urbains de plus en plus diversifiés. Nous sommes également intéressés par des textes qui feront appel à des concepts propres à la pensée systémique ou qui auront recours aux théories anthropologiques de l'apprentissage, du double-bind, de l'information ou de la communication ancrées dans les travaux de Bateson. Date limite de soumission des manuscrits : 31 juillet 2023

  • Projet en cours (2021-2025) : « Veille herméneutique des oeuvres de culture populaire destinées aux jeunes filles et aux adolescentes dans une perspective féministe de sensibilisation à la violence communicationnelle »

    Cette recherche a pour objectif de développer une meilleure compréhension des processus de désensibilisation des jeunes filles et des jeunes femmes aux comportements de prise de pouvoir et de contrôle dans le contexte de relations intimes par l'analyse des modèles que leur propose l'industrie du divertissement dans des oeuvres créées à leur intention sous la forme de musique, de vidéo ou de productions cinématographiques. Dans la poursuite de cet objectif, le projet consiste à soumettre à l'analyse des oeuvres de culture populaire sélectionnées pour leur thématique portant sur les relations amoureuses, leur diffusion massive sur la toile mondiale et leur forte cote de popularité auprès d'un public de jeunes filles et d'adolescentes. Le cadre de l'herméneutique critique retenu pour effectuer cette recherche oriente les travaux sur la tâche du décryptage des codes de la communication paradoxale, lesquels caractérisent les stratégies compositionnelles des oeuvres multimodales tout en étant archétypiques du comportement adopté par les partenaires exerçant de la violence psychologique au sein des relations conjugales. L'intention féministe du projet est sans ambiguïté.

  • 2021-2025 : Équipe SAS-Femmes (santé, autonomie, sécurité ) - FRQSC - Soutien aux équipes de recherche (300 000$)

    Regard interdisciplinaire, intersectoriel et intersectionnel sur les violences faites aux femmes et aux filles. Chercheure principale : Marie-Marthe Cousineau. Contribution (Genest) : Recherche sur les procédés de la violence communicationnelle exercée sur les jeunes auditrices par l'industrie de la musique sous le couvert du romantisme. Audience : 121K lecteurs

Affiliations externes principales

Enseignement
Communications
Participation à l’édition d’une revue
Réalisations
Distinctions
  • Expert de l'UQAM : Contrer les violences faites aux femmes et les atteintes aux droits de la personne
  • Article choisi comme « texte mémorable » publié en 2001 par Les Cahiers de la SQRM (2019)
  • Subvention du programme d'aide financière à la recherche et à la création (PAFARC), UQAM (2017)
  • Bourses de soutien à la création et à la production, Conseil de la culture, (St-Hyacinthe, 2012 ; 2016)
  • Prix Juno (nomination) - Récidives, « Roots and Traditional Album of the Year (solo) », CARAS (2006)
  • Prix Félix (Lauréate) - Récidives, catégorie « disque de l'année Musique traditionnelle », ADISQ (2005)
  • Prix Félix (Lauréate) - Les Collégiens Troubadours, catégorie « Réédition/Archives », ADISQ (2003)
  • Prix Félix (nomination) - Les vacances de M. Lambert, catégorie « arrangeur de l'année », ADISQ (1998)
  • Prix OPUS (Lauréate) - Les vacances de M. Lambert, catégorie « meilleur vendeur Jazz/Musique du monde », Conseil québécois de la musique (1998)
  • Prix OPUS (Lauréate) - Les vacances de M. Lambert, catégorie « disque de l'année jazz/Musique du monde », Conseil québécois de la musique (1998)
  • Bourse d'études, Fonds FCAR, Université Laval (1997)
  • Bourse d'excellence, Université d'Ottawa (1995-1996)
  • Bourse d'études, Fonds FCAR, Québec (1995)
  • Bourse du Centre de recherche en civilisation canadienne-française, Université d'Ottawa (1995)
  • Bourse Ernest Gagnon, Université d'Ottawa (1994-1995)
  • Bourse de la Fondation Timi, Ville de Chicoutimi (1990)
  • Bourse de la Corporation des Fêtes du 150e Anniversaire du SLSJ, La Baie (1987)
  • Bourse de la CAPAC, Montréal (1987)
  • Bourse des Concours de musique du Canada, Chicoutimi (1976)
Services à la collectivité

MEMBRE ÉLUE, INSTANCES DU RÉSEAU DE L'UNIVERSITÉ DU QUÉBEC (UQ)
- Assemblée des gouverneurs, nomination par décret gouvernemental (2022-2025)
- Assemblée générale des Presses de l'Université du Québec (2022-2025)
- Conseil des études, nomination par élection (2020-2023)

MEMBRE ÉLUE, INSTANCES DE L'UQAM
- Comité de révision de la politique de répartition des postes réguliers de professeure, professeur 2024-2025 ;
- Sous-commission des ressources, UQAM (2021-2022 ; 2022-2025)
- Commission des études, UQAM (2015-2019)
- Conseil académique de la Faculté des arts (CAFA), UQAM (2002-2004 ; 2012-2019)
- Comité des études de la Faculté des arts (CAFA), UQAM (2002-2004 ; 2012-2019)

FONCTIONS DE DIRECTION
- Programme de Baccalauréat en danse, UQAM (2012-2019)
- Programme de Baccalauréat en musique, UQAM (2002-2004)

MEMBRE DE JURYS
- Festival en Chanson, Petite Vallée (2005)
- Fondation du Maire de Montréal, Ville de Montréal (2004-2006)
- Programme d'aide à l'édition savante, Fédération canadienne des sciences humaines (2004-2006)
- Fonds de recherche sur la société et la culture, Québec (2005)
- Programme d'aide aux artistes professionnels, Ministère des affaires culturelles (1989-1994)

MEMBRE DE GROUPES DE TRAVAIL
- Politique no. 14 : Évaluation des programmes, UQAM (2017-2018)
- Éducation inclusive, UQAM (2016)
- Modification majeure du Baccalauréat en danse (pilotage et rédaction) (2013-2016)
- Refonte du programme de Baccalauréat en musique (co-conception et rédaction) (2006-2008)

MEMBRE DE CONSEILS D'ADMINISTRATION
- Centre d'aide aux victimes d'agressions sexuelles, St-Hyacinthe (2009-2011)
- Société québécoise de recherche en musique (2001-2003 ; 2004-2006)
- Fondation du Centre de la petite enfance « Le temps d'un rêve », St-Damase (2001-2003)

Publications

Articles scientifiques
  • Genest, S. et Vanasse, G. (2022). L’intégration des musiques traditionnelles et commerciales aux études universitaires : l’expérience uqamienne (1969-2020). MUSICultures, 48, 292–322. Récupéré de https://journals.lib.unb.ca/index.php/MC/article/view/32779.
  • Genest, S., Gouin-Bonenfant, M. et White, B. (2021). Choc culturel. Anthropen : le dictionnaire francophone d'anthropologie ancré dans le contemporain. http://dx.doi.org/10.47854/anthropen.v1i1.41078.
  • Genest, S. (2020). Dialogo, ingenio, disegno : trois impératifs de la recherche interdisciplinaire. Chantiers de l'intervention en sciences humaines : interdisciplinarité pratique et action professionnelle, 5, 14–28.
  • White, B. et Genest, S. (2020). Système. Anthropen : le dictionnaire francophone d'anthropologie ancré dans le contemporain. http://dx.doi.org/10.47854/DIEL6672.
  • Genest, S. (2017). Constructivismes en études ethniques au Québec : retour à la notion de frontières de Barth. Anthropologie et sociétés, 41(3), 59–85. http://dx.doi.org/10.7202/1043042ar.
  • Genest, S. (2001). Avant-propos. Les Cahiers de la Société québécoise de recherche en musique, 5(1-2), 9–10.
  • Genest, S. (2001). Musiciens de rue et règlements municipaux à Montréal : la condamnation civile de la marginalité (1857-2001). Les Cahiers de la Société québécoise de recherche en musique, 5(1-2), 31–44.
Chapitres de livre
  • Genest, S. (2022). Lover et Batterer : un parallèle entre le parfait petit ami des chansons d’amour et le partenaire contrôlant au sein des relations intimes. Dans C. Boulebsol, M.-M. Cousineau, C. Deraiche, et al. (dir.). Pratiques et recherches féministes en matière de violence conjugale : coconstruction des connaissances et expertises (p. 115–140). Presses de l'Université du Québec.
  • Genest, S. (2003). Pour une légitimation renouvelée de l'enseignement pratique institutionnel et supérieur de la musique populaire au Québec. Dans M. Desroches et G. Guertin (dir.). Construire le savoir musical (p. 99–127). L'Harmattan.
    Notes: Collection : Logiques sociales – Musique et champ social
Articles professionnels ou de magazines
Thèses
  • Genest, S. (1997). Savoir sur quel pied danser : La Bottine Souriante, son succès, ses médiations. (Mémoire de maîtrise). Université d'Ottawa. Récupéré de http://hdl.handle.net/10393/9967
    Notes: maîtrise en musique
Rapports de recherche ou techniques
  • Brodeur, M., Lefebvre, M., Otero, D., Lorite, A., Prud’homme, J., Gosselin, V., Genest, S. et Tremblay, S. (2017). Éducation inclusive : une responsabilité collective, une occasion socioéducative pour l’UQAM. Rapport du Groupe de travail sur l’éducation inclusive à l’UQAM. Document adopté par la Commission des études de l’Université du Québec à Montréal. Récupéré de https://ssa.uqam.ca/fichier/document/education_inclusive.pdf.
  • Brodeur, M., Genest, S., Gosselin, V., Lefebvre, M., Lorite, A., Otero, D. et Prud’homme, J. (2016). Éducation inclusive et accessibilité : une responsabilité légale collective, une occasion socioéducative pour l’UQAM. Rapport intérimaire du Groupe de travail sur l’éducation inclusive à l’UQAM. Montréal : Université du Québec à Montréal.
    Notes: Document présenté à la Commission des études de l'Université du Québec à Montréal.
Autres publications
  • Genest, S. (2015). [Compte rendu du livre "La chapelle historique du Bon-Pasteur. La maison de la musique", par G. Nicholson]. Études d’histoire religieuse, 81(1-2). http://dx.doi.org/10.7202/1033259ar
  • Genest, S. (2013). [Compte rendu du livre «M’amie, faites-moi un bouquet…» Mélanges posthumes autour de l’œuvre de Conrad Laforte, par J.-N. De Surmont]. Cahiers d’ethnomusicologie, (26). Récupéré de https://ethnomusicologie.revues.org/2096
  • Deschênes, S.,(Intervieweur) et Genest, S.,(Interviewée). (2004). La démarche de Monsieur Lambert. L'Action nationale, dossier "Renouveau traditionnel : les enjeux politiques", XCIV(2, février). Récupéré de https://diffusion.banq.qc.ca/pdfjs-1.6.210-dist_banq/web/pdf.php/Oi4M1YbtfkzDxekGZnrEXA.pdf#page=87
  • Genest, S. (2004). Québécitude et musique québécoise dossier. L'Action nationale, 94(2), 108-114. Récupéré de http://collections.banq.qc.ca/ark:/52327/2238052
  • Lambert, Y., Genest, S. et Rondeau, O. (2004). Récidive [Enregistrement sonore]. Sainte-Mélanie, Québec : La Prûche libre.
  • Genest, S. (2002). Les Collégiens troubadours : 1950-1965 : hommage à Gaston Rochon [Enregistrement sonore]. Joliette : Productions Mille-pattes.
  • Genest, S. (2002). Sœur Marguerite Tremblay, agent discret de la culture musicale régionale. Saguenayensia, 44(1), 17-21.
  • Genest, S. (2001). Savoir sur quel pied danser. Cap-aux-Diamants : la revue d'histoire du Québec, (67), 46-51. Récupéré de http://id.erudit.org/iderudit/8270ac
  • Grenier, G. et Genest, S. (1998). Les ondes musicales au temps des impressionnistes [Enregistrement sonore]. Montréal : Société nouvelle d'enregistrement.
    Notes: Comprend : Claude Debussy 1862-1918; Maurice Ravel 1875-1937; Philippe Gaubert 1879-1941; Erik Satie 1866-1925; Gabriel Fauré 1845-1924
  • Lambert, Y. et Genest, S. (1998). Les vacances de Monsieur Lambert [Enregistrement sonore]. Joliette : Productions Mille-Pattes; Musicor.