Stéphanie Pache

Stéphanie Pache

Professeure
Téléphone : (514) 987-3000 poste 1226
Local : A-1362
Langues : Français, Anglais
Ce professeur désire s'entretenir avec les médias
Liens d'intérêt
Informations générales

Cheminement académique

2019 Visiting Scholar, Center for Medicine, Health and Society, Vanderbilt University
2017-2019 Postdoctoral Fellow, Department of the History of Science, Harvard University
2016 Chercheuse postdoctorale, Institut des Sciences Sociales, Université de Lausanne
2015 PhD "Politiser la psychologie. Histoire d'une théorie féministe de la pratique psychothérapeutique (États-Unis, 1960-2015)", Université de Lausanne
2015-2014 Chargée de cours, Institut des Sciences Sociales, Université de Lausanne
2012-2014 Chercheuse invitée, IRIS, EHESS
2006 Diplôme de médecine, Université de Lausanne

Unités de recherche

Affiliations externes principales

Enseignement

Publications

Articles scientifiques
Chapitres de livre
  • Pache, S. (2020). A History of Interpersonal Violence: Raising Public Concern. Dans R. Geffner, V. Vieth, V. Vaughan-Eden, A. Rosenbaum, L.K. Hamberger et J. White (dir.). Handbook of Interpersonal Violence Across the Lifespan. Cham, Suisse : Springer. Récupéré de https://doi.org/10.1007/978-3-319-62122-7_284-1.
  • Pache, S. (2019). Amour et Psyché : les débuts cliniques de la sexologie lausannoise (1960-1990). Dans G. Girard, I. Perreault et N. Sallée (dir.). Sexualité, savoirs et pouvoirs (p. 27–36). Montréal : Presses de l’Université de Montréal.
  • Pache, S. (2018). Critique et pratique : “l’emprise du genre” sur la santé mentale. Dans I. Coutant et S. Wang (dir.). Santé mentale et souffrance psychique : un objet pour les sciences sociales (p. 119–132). Paris : CNRS-Editions.
  • Pache, S. (2014). Brouiller les frontières. Autour de quelques ambiguïtés d’une psychologie féministe. [Ce que j’essaie de penser]. Dans M. Caloz-Tschopp (dir.). Ambiguïté, Violence et Civilité. (Re)lire aujourd’hui José Bleger (1923-1972) à Genève (p. 119–130). Paris : L'Harmattan.
  • Pache, S. (2013). Du féminisme matérialiste et de son usage pour penser la santé. Dans M.C. Caloz-Tschopp et T. Veloso Bermedo (dir.). Penser les métamorphoses de la politique, de la violence, de la guerre, avec Colette Guillaumin, Nicole-Claude Mathieu, Paola Tabet, féministes matérialistes (p. 241–258). Paris : L'Harmattan.
  • Pache, S. (2013). L'émancipation par la thérapie : analyse critique d’une proposition féministe. Dans H. Buclin, J. Daher, C. Georgiou et P. Raboud (dir.). Penser l'émancipation : offensives capitalistes et résistances internationales (p. 361–379). Paris : La Dispute.
  • Pache, S. (2011). Pratiques contraceptives et construction identitaire. Dans A. Klein (dir.). Les sensations de santé. Pour une épistémologie des pratiques corporelles du sujet de santé (p. 157–172). Nancy, France : Presses universitaires de Nancy.
  • Pache, S., Pasche, O., Cornuz, J. et al. (2010). Dyslipidémies [Dyslipidemia]. Dans J. Cornuz et O. Pasche (dir.). Compas. Stratégie de prise en charge clinique. Médecine interne générale ambulatoire (p. 372–381). Chêne-Bourg, Suisse : Médecine et Hygiène.
Articles professionnels ou de magazines
Actes de colloque
Autres publications