Michel Parazelli

Michel Parazelli

Professeur associé
Photo de Michel Parazelli
Liens d'intérêt
Informations générales

Cheminement académique

1999: Postdoctorat en sociologie urbaine à l'INRS Culture et Société
1997: Doctorat en études urbaines, Université du Québec à Montréal

Unités de recherche

Projets de recherche en cours

  • Analyse des pratiques organisationnelles de l'intervention sociale en HLM à Montréal

    Résumé: Dans le cadre d'une subvention de recherche du CRSH (Engagement partenarial) obtenue à la fin de 2019, il s'agissait de mutualiser et de documenter les apprentissages que les acteurs de l'Office municipal d'habitation de Montréal (OMHM) et l'équipe de recherche auraient effectués en expérimentant le dispositif Mendel dans trois plans HLM du quartier Ahuntsic. Le but étant d'évaluer la pertinence de ce dispositif de communication et la possibilité que notre partenaire, l'OMHM, puisse l'adopter avec les résidents dans l'avenir. Malheureusement, le contexte de la pandémie dès le début de l'année 2020 combinée à l'importante restructuration organisationnelle de l'OMHM devenant effective au même moment, a fait en sorte de modifier le devis de notre projet de recherche-action. Après discussions avec notre partenaire et le bailleur de fonds, nous avons convenu d'utiliser cette subvention pour mieux comprendre les transformations de la réorganisation structurelle de l'OMHM, afin d'en analyser les conséquences sur les pratiques de communication et d'intervention sociale auprès des résidents. Ce travail d'analyse était considéré comme une étape préalable à la possibilité de mettre en place un dispositif Mendel à Ahuntsic étant donné les nouvelles conditions organisationnelles de l'OMHM.

  • Les pratiques d'action communautaire et l'autonomie des usager.e.s. orientations, appropriation et pérennisation

    Résumé: Dans un contexte où les bailleurs de fonds tentent de redéfinir les pratiques des groupes communautaires en fonction de leur propre logique concernant l'autonomie des usager.e.s, il importe que ces groupes puissent prendre le temps de clarifier leurs visions de cette autonomie, d'en débattre et d'en dégager des perspectives pour l'action locale, régionale et nationale. Ce projet vise à accompagner les intervenant.e.s et les usager.e.s dans l'analyse des logiques d'orientation des pratiques en lien avec 3 principaux mandats de l'action communautaire envers l¿autonomie des usager.e.s (identifiés lors d'une démarche des milieux, ces mandats sont : l'expertise, la participation et la représentation). Le contenu du transfert de connaissances portera sur l'appropriation d'un outil d'analyse qui sera éprouvé et bonifié tout au long du projet, ainsi que sur les modalités pédagogiques d'un dispositif d'animation pour son réinvestissement au sein des groupes et regroupements. Ce programme comporte 3 étapes : l'apprentissage des trois principales logiques d'orientation des pratiques d'autonomie, la collectivisation des réflexions et la pérennisation des acquis. Subventionnée par le ministère de l'Éducation (Fonds des services aux collectivités) et supervisé par le Services aux collectivité de l'UQAM. Ce projet est réalisé en partenariat avec le Réseau québécois de l'action communautaire autonome (RQACA) et le Regroupement intersectoriel des organismes communautaires de Montréal (RIOCM).

Partenaires (organismes, entreprises)

  • Réseau québécois de l'action communautaire autonome (RQ-ACA)
  • Regroupement intersectoriel des organismes communautaires de Montréal
  • Collectif Désisyphe
  • Office municipal d'habitation de Montréal (OMHM)

Affiliations externes principales

Enseignement
Communications
  • « Les stratégies de partage de l'espace public entre les personnes marginalisées et les autres acteurs (Montréal-Québec) ». Conférence ZOOM dans le cadre d'un atelier en conseil scientifique : Prévenir et réduire l'itinérance), organisé par le Scientifique en chef du Québec et la Ville de Montréal, le 4 décembre 2020.
  • « Visibles et invisibles. Le partage de l'espace public entre les personnes en situation de marginalité et les autres acteurs sociaux: enjeux et stratégies de gestion ». Conférence d'ouverture dans le cadre du Forum Montréal, solidaire et inclusive, à la BANQ, Montréal, le 20 novembre 2019.
  • « L'autonomie communautaire sous influences ». Présentation dans le cadre d'un forum public appelé : La minute politique du communautaire, auprès des membres du ROC-Estrie, Sherbrooke, 23 octobre 2018.
  • « La nouvelle gestion publique : une organisation du travail à interroger ». Conférence d'ouverture au Congrès annuel de l'Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec, Orford, octobre 2018.
  • « La hiérarchisation des savoirs en travail social : les données probantes sont-elles des preuves pour guider les pratiques? ». Communication, séminaire de recherche à l'Unité d'enseignement et de recherche (UER) en sciences du développement humain et social de l'UQAT, Rouyn-Noranda, le 24 avril 2014.
  • « Ces programmes qui nous veulent du bien pour prévenir à la source les problèmes de comportements. La prévention précoce en question». Vidéoconférence, Unité d'enseignement et de recherche (UER) en sciences du développement humain et social de l'UQAT avec présence à distance d'étudiantes et de professeures de Val-d'Or, de Mont-Laurier, d'Amos, Ville-Marie et La Sarre. Rouyn-Noranda, le 24 avril 2014.
  • « Vers une gestion écosanitaire du partage de l'espace public avec les personnes itinérantes à Montréal? ». Conférence, Institut Santé et société de l'UQAM, Montréal, le 19 mars 2014.
  • « Visibles et invisibles : le partage de l'espace public entre les personnes marginalisées et les autres populations ». Conférence, Activité de transfert des connaissances organisée par le FRQSC dans le cadre du programme des Actions concertées, Montréal, Québec, et d'autres régions via la webdiffusion, le 21 février 2014.
  • « Visibles et invisibles : le partage de l'espace public entre les personnes marginalisées et les autres populations ». Conférence, Midis PRISM, CSSS de la Vieille-Capitale, Québec, le 11 novembre 2013.
  • « Contrôler à la source la délinquance juvénile. Une tendance nord-américaine à interroger ». Conférence, colloque international, Le contrôle des jeunes déviants. Des lieux d'enfermement aux pratiques urbaines, organisé par la Chaire d'études de la France contemporaine (CERIUM), tenu à Montréal, le 27 septembre 2013.
  • « Prévenance et prédiction en délinquance juvénile. Une tension entre deux manières de penser la prévention en Amérique du Nord ». Communication, 5ème congrès de l'AIFRIS, Construction, transformation et transmission des savoirs. Les enjeux pour l'intervention sociale, tenu à Lille, le 03 juillet 2013.
  • « Enjeux du partage de l'espace public et de sa gestion avec les personnes marginalisées à Montréal et à Québec ». Conférence, Haute École de travail social de Genève, Genève, le 28 juin 2013.
  • « Prévention précoce et concurrence du bien : une tendance internationale à interroger ». Conférence plénière, Colloque organisé par la Haute École de travail social de Genève, Comment adapter l'intervention sociale aux réalités des familles? Entre défi d'inclusion et risques d'exclusion, Genève, 15 avril 2015.
  • « L'action communautaire québécoise. Quelle autonomie pour ses destinataires? ». Conférence plénière, Colloque international organisé par le centre recherche METICES, Secteur mon marchand, milieux associatifs, organismes communautaires : des mondes en recomposition, Bruxelles, 27 octobre 2014.
  • « L'action communautaire québécoise. Quelle autonomie pour ses destinataires? ». Conférence plénière, Colloque international du Centre recherche METICES, Secteur mon marchand, milieux associatifs, organismes communautaires : des mondes en recomposition, Bruxelles, 27 octobre 2014.
  • « L'entreprenariat du bien. De quel bien-être s'agit-il? ». Conférence dans le cadre d'un panel organisé par la Coalition Non aux PPP sociaux et l'Institut Santé et Société de l'UQAM, De la lutte à la gestion de la pauvreté. Quand la philanthropie s'en mêle! Montréal, le 28 avril 2016.
  • « Inclusion. Pour quelle bienveillance de l'enfant? ». Conférence-plénière lors du Colloque organisé par la Fédération genevoise des institutions de petite enfance et le Service de la petite enfance de la Ville de Genève, L'inclusion : un nouveau paradigme? Genève, le 3 décembre 2015.
Réalisations
Distinctions
  • Bourse postdoctorale du Conseil québécois de la recherche sociale (CQRS) Montant: 54 000$/année (1997-1999). Lieu d'insertion professionnelle: L'INRS-Culture et société.
  • Bourse d'études du Conseil québécois de la recherche sociale (CQRS). Montant: 32 000$/année (1993-1995). Bourse de spécialisation en recherche sociale, études doctorales.
  • Bourse d'études de la Fondation Desjardins. Montant: 7 000$ (1993-1994).
  • Bourse d'études du Conseil de la recherche en sciences humaines du Canada (CRSH). Montant: 14 000$/année (1993-1995). Bourse de spécialisation en recherche sociale, études doctorales.
Services à la collectivité

Président du Conseil d'administration de l'Association Québec/Canada pour la formation, la recherche et l'intervention sociale (AQCFRIS) (2013-2019)
Vice-président de l'Association internationale pour la formation, la recherche et l'intervention sociale (AIFRIS) (2015-2017)
Membre du Comité de concertation des organismes communautaires et populaires des Services aux collectivités de l'UQAM (2001-2008)
Membre du Comité des services aux collectivités de l'UQAM (2017-2018)

Directions de thèses et mémoires

Thèses de doctorat
Mémoires
Autres directions et supervisions
  • Bomfim, Natanaël Reis. (2004). « Représentations sociales de l'espace et l'enseignement/apprentissage de la géographie scolaire chez les élèves « Favelados » d'une ville au nord-est du Brésil (Thèse en éducation), Université du Québec à Montréal. Margier, Antonin. (2013). La cohabitation dans les espaces publics : conflits d'appropriation entre riverains et populations marginalisées à Montréal et Paris (Thèse en études urbaines), Université du Québec à Montréal.

Publications

Articles scientifiques
  • Bourbonnais, M. et Parazelli, M. (2018). L’empowerment en travail social et les significations de la solidarité. Reflets, 24(2), 38–73. http://dx.doi.org/10.7202/1053863ar.
  • Parazelli, M., Campeau, A. et Gaudreau, L. (2017). L’autonomie des destinataires de l’action communautaire. Faits saillants d’une recherche collaborative. Nouvelles pratiques sociales, 29(1), 201–223. http://dx.doi.org/10.7202/1043402ar.
  • Parazelli, M. et Bourbonnais, M. (2017). L’empowerment en travail social. Perspectives, enseignements et limites. Sciences et Actions Sociales, (6). Récupéré de http://journals.openedition.org/sas/1433.
  • Parazelli, M. et Carpentier, M.-È. (2016). Imaginaires collectifs du partage de l’espace public avec les personnes en situation de marginalité à Montréal et à Québec (1993-2012). TSANTSA, (21), 51–61. http://dx.doi.org/10.36950/tsantsa.2016.21.7377.
  • Parazelli, M. et Bellot, C. (2016). Normativités, marginalités et interventions sociales. Présentation du dossier thématique. Nouvelles pratiques sociales, 27(2), 10–17. http://dx.doi.org/10.7202/1037676ar.
  • Colombo, A., Pulzer, N. et Parazelli, M. (2016). Représentations sociales des sans-abri. La mobilisation des Enfants de Don Quichotte à Paris. Déviance et Société, 40(1), 51–77. http://dx.doi.org/10.3917/ds.401.0051.
  • Parazelli, M. (2015). La disciplinarisation du travail social au Québec. A-t-on besoin de disciples? Les Cahiers du LARIS, (1), 25–44.
  • Prades, J.-L. et Parazelli, M. (2011). Identité professionnelle dans l'institution et affiliation sociale en milieu ouvert. Nouvelle revue de psychosociologie, 2(12), 185–205. http://dx.doi.org/10.3917/nrp.012.0185.
    Notes: Titre du numéro: Quartiers populaires. Les enjeux d’une stigmatisation
  • Parazelli, M., Mensah, M.N. et Colombo, A. (2010). Exercer le droit au logement. Le cas d’un épisode de squattage à Montréal en 2001. Lien social et politiques, (63), 155–168. http://dx.doi.org/10.7202/044157ar.
  • Parazelli, M. et Dessureault, S. (2010). Prévention précoce, nouvelle gestion publique et figures d’autorité. Les politiques sociales, (1-2), 13–26. http://dx.doi.org/10.3917/lps.101.0013.
  • Parazelli, M. (2009). Existe-t-il une « morale globale » de la régulation de la rue? Réflexions autour de l’hypothèse d’un imaginaire écosanitaire. Géographie et cultures, (71), 91–110. http://dx.doi.org/10.4000/gc.2129.
  • Morin, R., Parazelli, M. et Benali, K. (2008). Conflits d'appropriation d'espaces urbaines centraux: prendre en compte les modes de relation des groupes d'acteurs. Nouvelles pratiques sociales, 20(2), 142–157. http://dx.doi.org/10.7202/018453ar.
  • Parazelli, M. (2007). Jeunes en marge. Perspectives historiques et sociologiques. Nouvelles pratiques sociales, 20(1), 50–79. http://dx.doi.org/10.7202/016977ar.
  • Parazelli, M. et Colombo, A. (2006). Intervenir aux marges de la citoyenneté : une application du Dispositif Mendel auprès des jeunes de la rue à Montréal. Nouvelles pratiques sociales, 18(2), 89–109. http://dx.doi.org/10.7202/013289ar.
Chapitres de livre
  • Parazelli, M. (2022). Stratégies de régulation territoriale des usagers sans-abri des espaces publics. Dans P.: Artois (dir.). Comprendre la territorialisation pour repenser les politiques sociales et l'intervention sociale (p. 147–169). Éditions de l'Université de Bruxelles.
  • Parazelli, M. (2021). Espace(s) public(s), itinérance et normativité. Dans M. Parazelli (dir.). Itinérance et cohabitation rbaine. Regards, enjeux et stratégies d’action (p. 13–40). Presses de l’Université du Québec.
  • Parazelli, M. (2021). Gestion publique des personnes en situation de marginalité à Montréal. Dans M. Parazelli (dir.). Itinérance et cohabitation urbaine. Regards, enjeux et stratégies d’action (p. 41–85). Presses de l’Université du Québec.
  • Parazelli, M. et Desmeules, K. (2021). Partager les espaces publics au Quartier des spectacles avec les personnes en situation de marginalité. Dans M. Parazelli (dir.). Itinérance et cohabitation urbaine. Regards, enjeux et stratégies d’action (p. 147–182). Presses de l’Université du Québec.
  • Parazelli, M. et Carpentier, M.-È. (2021). Représentations sociospatiales des personnes en situation de marginalité dans les espaces publics. Exploration des imaginaires sociaux dans la presse écrite francophone (1993-2018). Dans M. Parazelli (dir.). Itinérance et cohabitation urbaine. Regards, enjeux et stratégies d’action (p. 117–145). Presses de l’Université du Québec.
  • Parazelli, M. et Desmeules, K. (2021). Stratégies de gestion du partage de l’espace public avec les personnes en situation de marginalité. Dans M. Parazelli (dir.). Itinérance et cohabitation urbaine. Regards, enjeux et stratégies d’action (p. 209–252). Presses de l’Université du Québec.
  • Parazelli, M. (2020). Du développement de l’enfant à son “développement optimal”. Regard critique sur les enjeux politiques des programmes de prévention précoce au Québec. Dans P. Suesser, M.-C. Colombo, M. Bonnefoy et C. Garrigues (dir.). Le dialogue des disciplines autour du jeune enfant. Parentalité, développement, apprentissages (p. 231–260). Érès.
  • Gonin, A., Jochems, S. et Parazelli, M. (2016). Le passage à l’accès-libre, entre idéal de circulation des connaissances et dé-financement des revues. Dans J. Fijalkow et R. Étienne (dir.). Les revues en sciences de l'éducation : mutations et permanences : lire, publier, diffuser (p. 209–226). Presses universitaires de la Méditerranée.
    Notes: Chap. de livre à comité de lecture
  • Parazelli, M., Gaudreau, L. et Campeau, A. (2016). L’action communautaire québécoise : quelle autonomie pour ses destinataires? Dans M. Hamzaoui, P. Artois et L. Melon (dir.). Le secteur non marchand au coeur du changement (p. 11–28). Éditions Couleur livres.
    Notes: Chap. de livre à comité de lecture
  • Parazelli, M. (2016). Prévention précoce et concurrence du bien. Une tendance internationale à interroger. Dans B. Vittori (dir.). Visions de l’enfance et de la jeunesse et de la famille dans les politiques publiques aujourd’hui (p. 59–80). Éditions IES.
  • Gagnon, É., Parazelli, M. et Hardy, M.-H. (2016). Visibles et invisibles: Marginalités et partage des espaces publics à Québec. Dans D. Lamoureux et F. Dupuis-Déri (dir.). Au nom de la sécurité! Criminailisation de la contestation et pathologisation des marges (p. 113–129). M Éditeur.
    Notes: Chap. de livre à comité de lecture
  • Parazelli, M. et Desmeules, K. (2015). Contrôler la délinquance à la source. Une tendance nord-américaine. Dans F. Desage, N. Sallée et D. Duprez (dir.). Le contrôle des jeunes déviants (p. 41–58). Les Presses de l’Université de Montréal.
  • Parazelli, M. (2015). Préface. Dans A. Colombo (dir.). S’en sortir quand on vit dans la rue. Trajectoires de jeunes en quête de reconnaissance (p. IX-XII). Presses de l’Université du Québec.
  • Parazelli, M. et Robitaille, C. (2011). La rue radieuse. Imaginaires collectifs et gestion de l’urbanité en marge. Dans M. Bédard, J.P. Augustin et R. Desnoilles (dir.). L’imaginaire géographique. Perspectives, pratiques et devenirs (p. 287–313). Presses de l'Université du Québec.
  • Parazelli, M. (2011). Les programmes positivistes de prévention précoce. Vers quel horizon politique? Dans Collectif Pas de 0 de conduite (dir.). Les enfants au carré ? Une prévention qui tourne pas rond ! (p. 65–91). Érès.
  • Parazelli, M. (2010). Soutenir l’affiliation sociale des jeunes de la rue par le dispositif Mendel. Une expérience de médiation collective. Dans R. Letendre et D. Marchand (dir.). Adolescence et affiliation. Les risques de devenir soi (p. 175–196). Presses de l’Université du Québec.
  • Parazelli, M. (2010). Une gestion écosanitaire de l’urbanité ? Le cas des jeunes de la rue à Montréal. Dans O. David, I. Danic et S. Depeau (dir.). Les enfants et les jeunes dans les espaces du quotidien (p. 205–220). Presses de l’Université de Rennes.
  • Parazelli, M. (2010). Vers une gestion écosanitaire de l’urbanité des rues ? Dans J.-P. Augustin et M. Favory (dir.). Cinquante questions à la ville. Comment penser et agir sur la ville (p. 267–272). Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine.
  • Parazelli, M. (2009). À quelle globalité se réfère l’approche de l’action communautaire ? Dans ROC-03 (dir.). L’approche globale. Contexte et enjeux (p. 37–58). ROC-03.
  • Parazelli, M., Colombo, A. et Tardif, G. (2007). Dialoguer de façon démocratique avec les jeunes de la rue. Le potentiel du Dispositif Mendel. Dans S. Roy et R. Hurtubise (dir.). L’itinérance en questions (p. 31–55). Presses de l’Université du Québec.
  • Parazelli, M. (2006). De l'intervention précoce à la prévention féroce : acteurs associatifs et chercheurs se mobilisent au Québec. Dans Le Collectif pas de 0 de conduite (dir.). Pas de zéro de conduite pour les enfants de 3 ans (p. 187–194). Érès. Récupéré de https://www.cairn.info/pas-de-zero-de-conduite-pour-les-enfants-de-3-ans---9782749206752-page-187.htm.
  • Parazelli, M. (2003). L’identité urbaine des jeunes de la rue : une problématique géosociale de la marginalisation juvénile. Dans L.K. Morisset et L. Noppen (dir.). Identités urbaines. Échos de Montréal (p. 253–267). Éditions Nota bene.
Articles professionnels ou de magazines
  • Parazelli, M. (2018). L’autonomie de l’action communautaire. Pour qui? Pourquoi? Par la bande..., (14), 2–4. Récupéré de http://cfcmmauricie.org/wordpress/wp-content/uploads/2018/12/Par-la-Bande-14-final.pdf.
  • Parazelli, M. (2013). La prévention précoce au Québec. Perspectives normatives d’une approche controversée. Contrepoint, 3, 51–68.
  • Parazelli, M., Lévesque, S. et Gélinas, C. (2012). La prévention précoce en question. Nouvelles Pratiques Sociales, hors série, 1, 1–15. http://dx.doi.org/10.7202/1008623ar.
    Notes: Texte de présentation de la section 1 d’un numéro spécial intitulé "La prévention précoce en en question. Regards croisés France-Québec".
  • Parazelli, M. (2009). La pauvreté n’est pas une maladie! Relations, 731, 22–24. Récupéré de http://cjf.qc.ca/revue-relations/publication/article/la-pauvrete-nest-pas-une-maladie/.
  • Parazelli, M. (2009). Quels sont les dérives, les glissements politiques de la D+IP. L’Éducateur, 5.
    Notes: Le projet Détection et intervention précoces
Livres
  • Parazelli, M. (dir.). (2021). Itinérance et cohabitation urbaine. Regards, enjeux et stratégies d'action. Presses de l'Université du Québec.
  • Parazelli, M. et Ruelland, I. (2017). Autorité et gestion de l’intervention sociale. Entre servitude et actepouvoir. Presses de l'Université du Québec.
  • Parazelli, M. (2002). La rue attractive : parcours et pratiques identitaires des jeunes de la rue. Presses de l’Université du Québec. Récupéré de https://www.puq.ca/catalogue/livres/rue-attractive-169.html
Actes de colloque
  • Parazelli, M. (2015). L’inclusion: pour quelle bienveillance de l’enfant? Dans Inclusion: nouveau paradigme? Actes du 3 et 4 décembre 2015 (11e Colloque Petite Enfance), (p. 33-45). Ville de Genève. Récupéré de https://www.researchgate.net/publication/327060371_L%27inclusion_pour_quelle_bienveillance_de_l%27enfant.
  • Parazelli, M. (2012). La prévention précoce prédictive. Vers quel projet de société? Dans B. Vittori Thion (dir.). Ces enfants qui dérangent et inquiètent : normes, déviances et réponses éducatives : actes du colloque du 16 juin 2010, Haute école de travail social, Filière travail social.
  • Parazelli, M. (2006). La prévention précoce au Québec : prélude à une biologie de la pauvreté? Dans Prévention, dépistage des troubles du comportement chez l'enfant ? : Actes du colloque Pas de 0 de conduite pour les enfants de trois ans, 17 juin 2006, (p. 71-80). Société française de santé publique.
Rapports de recherche ou techniques
  • Parazelli, M., Campeau, A., Gaudreau, L.,(avec la collaboration du Groupe de réflexion sur l’autonomie de l’action communautaire(GRAAC)). (2018). L’action communautaire : quelle autonomie pour ses destinataires?. Université du Québec à Montréal, Service aux collectivités. Récupéré de https://sac.uqam.ca/upload/files/Parazelli_Campeau_et_Gaudreau._2018.pdf.
  • Parazelli, M., Bellot, C., Gagné, J., Gagnon, E. et Morin, R. (2013). Les enjeux du partage de l’espace public avec les personnes itinérantes et sa gestion à Montréal et à Québec. Perspectives comparatives et pistes d’actions. Université du Québec à Montréal. Récupéré de http://www.raiiq.org/index.php/documentation/recherches.
    Notes: Rapport de recherche scientifique dans le cadre du programme Actions concertées géré par le FQRSC et financé par le Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du Territoire (MAMROT), 73 p.
  • Colombo, A., Parazelli, M. et Pulzer, N. (2012). Les enjeux de la gestion urbaine des espaces publics en ce qui concerne la cohabitation avec les populations marginalisées. Le cas de l’occupation des bords par les Enfants de Don Quichotte. HEFTS.
  • Parazelli, M. (2011). Gouvernance urbaine des espaces publics face aux populations marginalisées : étude comparative entre les régions de Montréal et de Paris. Université du Québec à Montréal.
    Notes: Rapport soumis au CRSH
  • Parazelli, M., Mensah, M.N., Colombo, A, Legault, E., Carle, P., Dion-Bélanger, L.,... St-Jacques, B. (2007). Les modes de médiation sociale et les pratiques de squattage. Le cas de Montréal et de Guindonville. Université du Québec à Montréal.
  • Parazelli, M., Morin, R. et Mercier, G. (2003). Éthique et populations marginalisées dans un contexte de revitalisation urbaine : le cas de Montréal et de Québec. Université du Québec à Montréal.
    Notes: Rapport préliminaire de recherche